12 conseils pour éloigner les oiseaux du jardin et des arbres fruitiers
Maison

12 conseils pour éloigner les oiseaux du jardin et des arbres fruitiers

Les oiseaux font partie intégrante de l’écosystème, mais garder les oiseaux loin des fruits de notre jardin est presque aussi important que de garder les nuisibles loin de nos légumes durement cultivés.
Il existe plusieurs méthodes pour éloigner les oiseaux du jardin, découvrons quelques solutions simples et naturelles.

Filets de jardin

L’utilisation de filets de jardin pour créer des barrières est probablement l’approche la plus efficace pour empêcher les oiseaux d’entrer pour picorer vos fruits. On peut utiliser des cerceaux qu’on peut recouvrir ensuite d’un filet à papillons. Les filets à papillons protègent les cultures des oiseaux affamés tout en permettant aux insectes utiles, comme les abeilles domestiques, de polliniser.

Il est essentiel de faire preuve de prudence et d’attention lorsque l’on travaille avec des filets. Les filets standard pour oiseaux (avec des trous de plus d’un centimètre de diamètre) sont peut-être les plus dangereux pour les animaux. C’est le type de filet dans lequel ils peuvent s’empêtrer, puisqu’ils peuvent plus facilement y pénétrer avec leur nez, leur tête, leur bec ou leur patte.
N’hésitez pas à investir dans un filet de haute qualité, résistant aux UV, qui durera des années. La traditionnelle moustiquaire verte bon marché n’est pas durable : elle se déchire et constitue un danger pour les animaux et l’environnement.

 

Au sol, avec du grillage à poules

Un grillage à poule épinglé au sol peut aider à protéger les graines ou les tubercules fraîchement semés. Il sert à dissuader les oiseaux, y compris vos propres poules, de gratter le sol. Vous pouvez hisser le grillage sur des piquets ou même le plier autour d’arceaux au fur et à mesure que les plantes se développent.

Le molleton de jardin peut être utilisé pour protéger les cultures.

De nombreux jardiniers utilisent le molleton pour protéger les cultures des dommages causés par le gel. Il peut également être appliqué toute l’année, du printemps à l’hiver, pour éloigner les oiseaux des cultures au sol. Le voile de jardin est un tissu blanc fin, parfait pour être tendu sur les laitues, les blettes et autres légumes verts : idéal pour le jardinage. Lester les bords avec des cailloux ou des piquets et récolter en passant la main en dessous ou en la roulant temporairement.

Prédateurs en plastique

Certains jardiniers ne jurent que par les bienfaits de l’installation d’une chouette ou d’un faucon leurre en plastique dans leur potager, posé sur vos les branches de vos arbres fruitiers. Même ceux qui semblent peu réalistes ont une influence notable sur les petites proies comme les pigeons, les moineaux et les merles. De plus, ils peuvent avoir un impact minime s’ils sont fixés de façon permanente. Pour maximiser l’impact, déplacez votre leurre dans le jardin pour simuler un oiseau prédateur en train de jalonner plusieurs points d’affût. Si vous pouvez obtenir un leurre qui bouge ou fait du bruit, c’est encore mieux.
Les serpents en plastique sont un autre type d’appât pour les prédateurs. Disposez-les dans les parterres de votre jardin pour effrayer les oiseaux et les autres animaux.

Construire un épouvantail

Les épouvantails peuvent être efficaces s’ils sont déplacés souvent. Gardez cela à l’esprit, que vous en achetiez un ou que vous en créiez un vous-même. Choisissez-en un qui soit soutenu par un piquet que vous pouvez soulever et enfoncer dans le sol à un autre endroit du jardin.
En outre, il est utile de les habiller ou de les orner de rouge et de jaune. Selon certains, les oiseaux utilisent ces teintes comme repères de vol.

 

Tourniquets de jardin

Le mouvement soudain des tourniquets peut faire fuir les oiseaux.
Les oiseaux s’envolent également en réaction à un mouvement soudain. C’est pourquoi un grand nombre de propriétaires utilisent des banderoles, des sacs en plastique et des tourniquets de jardin pour dissuader les oiseaux d’entrer dans leur jardin. Comme tout ce qui est en plastique et qui peut être emporté par le vent peut devenir un déchet, préférez les objets robustes, à la fois déroratifs et fonctionnels.

 

Rubans flash

Vous pouvez utiliser un ruban de sécurité orange ou un ruban de sécurité holographique extrêmement réfléchissant. Le mouvement accru et les reflets clignotants de la lumière font fuir les oiseaux, les éloignant ainsi de votre pommier, prunier ou pêcher et de vos cerises.

 

Disques compacts et miroirs

Accrochez de vieux CD aux arbres fruitiers, aux arbustes ou à d’autres endroits de votre paysage. Lorsqu’ils bougeront dans le vent, leurs surfaces brillantes clignoteront, faisant fuir les oiseaux. S’il est plus difficile de les déplacer une fois qu’ils sont fixés, surtout si vous avez un seul arbre, plusieurs utilisateurs signalent que les garder au même endroit fonctionne très bien.

Carillons décoratifs

Le son et le mouvement inattendus des carillons à vent peuvent également effrayer les oiseaux. Si vous les utilisez, placez-les dans le jardin suspendus à un arbre plutôt que sous le porche. Si vous pouvez en trouver en métal brillant, c’est encore mieux.

 

Installer une forêt de bâtons

Un autre conseil bio est de planter des brindilles et des bâtons partout sur vos plantes pour dissuader les oiseaux. Pour commencer, ils dissimuleront les plantes d’en haut. Lorsqu’un oiseau en plein vol regardera en bas, il verra un enchevêtrement de bâtons avec un peu de vert en dessous, et non de délicieux plants de brocoli.
Ensuite cette barrière de bâtons sur le sol peut rendre l’accès à vos plantes plus difficile et offre une protection naturelle.

Répulsifs sonores

Les répulsifs sonores et ultrasoniques sont des dispositifs qui diffusent des sons de détresse, des cris de prédateurs, d’autres sons forts ou des impulsions ultrasoniques de l’espèce ciblée. Les appareils à ultrasons génèrent des impulsions qui dérangent les oiseaux mais sont inaudibles pour les humains. Faciles à placer dans un arbre et discret.

 

L’ami le plus fidèle de l’homme

La méthode la plus efficace pour faire fuir les oiseaux est de faire appel à un véritable prédateur. Premier conseil : un chien se fera un plaisir de chasser les oiseaux pour vous. Deuxième conseil : un chat aussi, mais pas pour les mêmes raisons !

 

Les oiseaux ne sont pas stupides

Ils découvrent rapidement qu’un épouvantail laissé seul pendant des semaines ne leur fera pas de mal. Il en va de même pour toute autre technique d’effraiement : rubans, leurres, etc.
Si vous tentez d’effrayer les oiseaux, il est essentiel de varier votre approche. Chaque semaine, il faut déplacer un épouvantail et remplacer ou modifier ses vêtements et ses accessoires, sinon dites adieu à vos fruits. D’autres objets effrayants, tels que des CD réfléchissants, doivent être placés à un endroit pendant la même durée avant d’être retirés et réintroduits à un nouvel endroit de vos vergers le mois suivant. Il est donc essentiel de varier les méthodes dans le temps !