Avoir trois enfants, qu’est-ce que ça change ?
Finance

Avoir trois enfants, qu’est-ce que ça change ?

Avoir 3 enfants séduit une partie des familles. Toutefois, c’est une organisation à revoir pour les aspects relationnel, matériel, professionnel et budgétaire que cela implique. Cela peut rebuter aussi quelques parents. Avoir un bébé, c’est du bonheur, mais pas que, et c’est pour cela les parents préparent en amont l’arrivée du petit dernier. Qu’est-ce que l’arrivée d’un 3e enfant change ?

Hausse du budget

Le budget d’un bébé la première année est de 490 € par mois (tout confondus) selon une enquête Ipsos soit une hausse d’environ +20 %. Il n’est pas rare que les parents puissent dans leurs économies, prennent un emprunt ou sollicite des aides.

Agrandissement de la maison

Avoir un 3e enfant nécessite certains changements. Des questions se posent sur l’organisation du quotidien. D’une part, lorsque l’on passe de quatre à cinq personnes au foyer, des aménagements de la maison sont nécessaires soit pour que le bébé ait sa propre chambre, soit pour qu’il la partage avec un frère ou une sœur. Il est parfois nécessaire d’envisager un déménagement. Cela peut-être l’occasion de faire l’acquisition de sa maison.

Changement de voiture

La voiture devient trop petite. Les parents savent qu’entre l’arrivée de bébé, le matériel de puériculture qui prend une place importante, sans parler des courses, le changement de voiture paraît donc opportun à ce moment précis pour la famille.

Réorganisation de la famille

Même si l’on a souhaité avoir un 3e enfant, la famille s’agrandit et les rapports changent entre ses membres. Le dernier peut-être jaloux, voir se sentir dépossédé de sa place puisqu’il devient le 2e et tout ceci a des conséquences au quotidien. Chacun doit trouver sa nouvelle place avec l’arrivée du bébé.

Les aides

Les politiques ont depuis de nombreuses années aidé les familles dites nombreuses c’est-à-dire à partir de 3 enfants. Pour cela, les allocations caf ont mis en place la prime à la naissance d’un montant d’un peu plus de 900 € ainsi qu’une allocation caf qui passe à un montant de 257 €. Concernant les impôts une ½ part supplémentaire est accordée pour un 3e enfant à charge. Enfin, la plupart des commerces appliquent un tarif réduit pour les familles nombreuses. https://www.caf.fr/allocataires/droits-et-prestations/s-informer-sur-les-aides/petite-enfance

Le congé maternité

La durée du congé maternité est un peu plus longue pour un 3e enfant. Il est de 8 semaines avant la naissance et de 18 semaines après la naissance de bébé, soit un total de 26 semaines c’est-à-dire 10 semaines de plus afin que les parents profitent de l’arrivée du petit dernier.

Le congé parental

Il n’est pas rare qu’un des deux parents suspende son activité professionnelle pour élever le petit dernier(e). Les allocations CAF permettent de prendre un congé parental. Il peut être pris à temps-partiel ou temps plein et son montant dépend des ressources du foyer. Toutefois, l’aide est ajustée en fonction du taux. Contactez votre caf pour plus de renseignements.

Les frais de garde

Les dix semaines de congé maternité passent en un éclair et ne suffisent pas à trouver un mode de garde. C’est pourquoi, il faut s’y prendre avant la naissance du bébé, car les places en crèches sont rares et les demandes de familles nombreuses. Dans le cas où vous ne trouvez pas une place en crèche, il faut chercher une nourrice agréée. Il y en a beaucoup, mais il s’agit d’un choix souvent difficile. D’autant qu’elles sont limitées en nombreuses de place. Les allocations caf permettent de vous aider grâce au complément du mode de garde (Cmg) concernant les frais de nourrice qui peuvent aller jusqu’à un montant de 470 € sous conditions de ressources. Renseignez-vous sur le site  https://www.caf.fr/allocataires/droits-et-prestations/s-informer-sur-les-aides/petite-enfance/le-complement-de-libre-choix-du-mode-de-garde