Comment ouvrir un compte en banque en suisse ?
Finance

Comment ouvrir un compte en banque en suisse ?

S’il est tout à fait légal d’ouvrir un compte en banque en Suisse, cette démarche est néanmoins soumise à certaines contraintes. Nous allons tenter de vous les présenter en insistant plus particulièrement, sur l’ouverture d’un compte pour un Français non résident. En effet, les conditions changent suivant la situation, résident suisse ou non.

 

Démarches pour un résident

Pour un résident l’ouverture d’un compte en banque est assujettie à des formalités normales. Il faut justifier d’un contrat de travail national et d’un justificatif de domicile Suisse. Dans ce cas, il ne s’agit que d’un compte de dépôt basique, comme dans n’importe quel pays. Voyons maintenant, le cas d’un non-résident.

 

Démarches pour un non résident

Compte tenu de leur savoir faire en matière de services bancaires, les banques Suisses aiment la clientèle étrangère. En général, ces clients sont motivés par l’ouverture d’un compte de placement. Là encore, les démarches légales, sont simples à mettre en œuvre : Justifier de son identité, présentation d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité; présenter un justificatif de domicile de moins de 3 mois ; Justifier de la provenance des fonds et déclarer pour les français, le montant placé aux services fiscaux.

 

Il existe différentes façons d’ouvrir un compte de placement :

  • Ouvrir son compte en ligne Dans ce cas on peut envoyer les documents demandés par la poste ou par mail.
  • Se faire représenter par un conseil ou un représentant ; porteur d’un pouvoir, ce dernier présentera les documents à votre place.
  • Se déplacer en personne et effectuer les démarches soi-même. Chaque banque (elles sont nombreuses) ayant ses formalités personnelles, il vous faudra bien étudier les critères afin de bien choisir.

Les conditions de frais dans chaque banque

Certaines banques vous demanderont un dépôt initial pour ouvrir votre compte. La gestion d’un compte est chère en Suisse. Pour un compte de placement, cela vous coûtera plus de 25 francs suisses (CHF) mensuels. Une carte de débit vous coûtera 30 CHF mensuels supplémentaires. Si vous demandez une carte de crédit classique, il vous faudra envisager le dépôt d’une caution servant à couvrir le découvert mensuel de votre carte, ainsi que des frais fixes liés à la nature de votre carte (40 à 100 CHF par mois). Nombre de banques vous demanderont de laisser un solde minimum permanent sur votre compte. Enfin, l’exigence suprême d’un compte anonyme à numéros est bien entendu envisageable au prix d’au moins 2000 CHF à l’année. Cette énumération des différents coûts, vous permet de comprendre que pour ouvrir un compte de placement en Suisse, il faut que le montant de votre patrimoine financier soit à la hauteur de tous ces frais.

 

Les avantages d’un compte de placement en Suisse

L’ouverture d’un compte en Suisse peut représenter une sécurité absolue pour la préservation de son capital. C’est une sorte de coffre fort, protégeant vos avoirs de tout problème. Rien n’empêche, par ailleurs, d’y placer d’autres valeurs : or, bijoux ou toiles de maîtres. La Suisse saura les protéger des risques.