Les astuces des jardiniers pour en finir avec les mouches du terreau
Jardin

Les astuces des jardiniers pour en finir avec les mouches du terreau

Les mouches du terreau encore appelées sciaridae sont de petites bestioles qui préfèrent les endroits humides et riches en humus. De ce fait, elles prisent les terreaux des jardins pour y pondre des œufs, qui deviennent par la suite des larves. Ces dernières peuvent devenir de véritables dangers pour les racines des plantes. Il est donc important de trouver des moyens efficaces pour les éliminer, en voici quelques-uns.

Arroser astucieusement votre jardin

Les mouches du terreau s’attaquent aux plantes du jardin parce qu’elles sont attirées par l’humidité et la richesse du terreau en substrat et en humus. De ce fait, agir sur la manière dont vous apportez de l’eau à vos plantes est une méthode efficace pour combattre l’installation de ces bestioles. Il faut donc assécher vos plantes de manière stratégique. Réduisez la quantité d’eau que vous utilisez pour effectuer votre arrosage.

L’idée est de garder la surface de votre terreau sèche tout en assurant à votre plante le minimum d’eau pour survivre. En effet, la surface du terreau est la partie qui renseigne les mouches sur la possibilité d’eau pour elles y déposent leurs œufs. Lorsque cette dernière est bien asséchée, ces moucherons ont du mal à s’y aventurer.

Rempoter les plantes

Si vos plantes se retrouvent dans un pot et que vous avez constaté la présence des mouches dans votre terreau, vous devez systématiquement les rempoter. Usez d’un nouveau terreau sain pour remettre à terre vos plantes. Vous devez au préalable nettoyer la plante avant de la remettre dans un pot propre pour ensuite compléter avec le nouveau terreau. Cela vous permettra de vous débarrasser des larves avant de mettre en place des méthodes de prévention pour empêcher de nouvelles incrustations.

Protéger la surface du terreau

Pour vous prémunir des attaques des mouches dans votre sol, il est important que vous mettiez en place un système de protection. Le système le plus courant utilisé par beaucoup de personnes est de couvrir la surface de votre terreau avec de petits cailloux, du sable ou de légers paillis. Ceci permettra à votre plante de rester bien arrosée sans pour autant être la cible des mouches. Cependant, vous devez veiller à ne pas laisser de l’eau stagner dans les coupelles de vos plantes.

Traiter le sol

Il existe toute une panoplie de moyens pour traiter un terreau infesté de mouches ou de larves de mouches. La plupart de ces méthodes sont moins coûteuses et constituent des astuces simples. D’abord, vous avez la possibilité d’utiliser l’un des produits dont vous disposez parmi la liste ci-après :

  • le savon noir ;
  • le cidre ;
  • le citron à mélanger avec des clous de girofle ;
  • l’huile essentielle de citronnelle ;
  • la cannelle, etc.

Ces produits sont à mélanger avec de l’eau pour servir à l’arrosage des plantes. Les moucherons seront repoussés et s’éloigneront de vos cultures. Vous pouvez par exemple placer dans chaque pot un demi-citron piqué de clous de girofle pour les éloigner. D’un autre côté, vous pouvez vaporiser vos terreaux et vos plantes d’une solution savonneuse à base de savon noir et de l’eau. Les larves seront éliminées et les mouches s’enfuiront loin de votre espace vert.

Si vous disposez de l’huile essentielle de cannelle, vous pouvez combattre la présence de ces bestioles en la mélangeant avec du géranium rosat. Prenez 3 gouttes de chaque composant que vous diluez dans 1 litre d’eau et vous utiliserez ce mélange comme eau d’arrosage.

Un autre moyen efficace utilisé pour traiter le sol de votre jardin est d’y intégrer des nématodes parasites ou nématodes auxiliaires. Ce traitement est préconisé lorsque vous sentez la présence des mouches. Une température supérieure à 10 °C et inférieure à 25 °C est indiquée dans ce cas.

Faire des pièges

Certaines méthodes naturelles et simples sont efficaces pour piéger les sciaridaes. Vous pouvez par exemple prendre du miel que vous mélangez avec un peu d’eau. Ensuite, vous placez la solution près des plantes à protéger. L’odeur sucrée de cette solution les entraînera et elles s’y noieront.