Tout savoir sur le carottage des murs
Bricolage

Tout savoir sur le carottage des murs

Le carottage des murs est une technique qui consiste à percer ou à creuser un mur. Ce procédé se fait horizontalement ou verticalement. L’objectif avec cette technique, c’est de créer une ouverture précise pour finaliser des travaux de tuyauterie ou de canalisation. Le carottage du mur est aussi important si vous envisagez de faire des travaux électriques. Comment se fait le carottage d’un mur ? Quels sont les avantages de carotter un mur ? On vous dit tout dans ce développement.

Types d’âmes murales : Quels sont les différents types d’âmes murales ?

Les âmes murales sont multiples. Sur le plan architectural, le mur vous permet de délimiter la structure d’un édifice. Il permet aussi de former des pièces dans une habitation. Sur le plan extérieur, le mur est employé comme une forme de protection, d’enclos ou encore de frontières. Il existe plusieurs types de murs. Vous avez par exemple :

  • le mur de pignon,
  • le mur aveugle,
  • le mur branché,
  • le mur mitoyen,
  • le mur de refend,
  • le mur de façade.

Matériel de carottage : De quels outils avez-vous besoin pour carotter un mur ?

Le carottage est une opération souvent effectuée en rénovation ou encore en construction. Ce travail peut être fait par un professionnel ou encore par un particulier. Tout est fonction de l’ampleur des travaux à réaliser. Il est donc important de savoir sélectionner les outils nécessaires pour cette opération avec précision. Les outils dépendent de la nature du mur que vous avez en face de vous. Toutefois, quel que soit le mur à percer, vous avez besoin d’une carotteuse, d’une foreuse et d’une perceuse à percussion.

Le mur creux

Pour un mur creux, prenez des chevilles particulièrement faites pour des matériaux creux. C’est-à-dire que les outils que vous devez choisir doivent pouvoir percer la paroi sans que vous ayez besoin de forcer. Prenez donc le soin de dépoussiérer le trou et d’employer l’instrument pour les replier contre les parois internes. S’il s’avère que votre cheville est auto foreuse, vous avez l’avantage que cette dernière soit directement vissée.

Le mur tendre

Pour percer un mur tendre, il est important d’employer des chevilles dédiées ainsi qu’une mèche en forme. Avec ce type de surface de travail, vous devez percer en prenant le soin de ne pas aller trop en profondeur. Il vous suffit de souffler et de visser la cheville.

Le mur plein

Pour percer un mur plein, mettez la percussion de votre perceuse sur ce mur. Ensuite, placez la perceuse au niveau de l’axe du trou en prenant soin de mettre votre main tout en haut de la poignée de l’outil. Prenez toujours soin de dépoussiérer la perceuse. Ensuite, grâce au marteau, enfoncez le marteau jusqu’à ce que cette dernière se trouve positionnée en butée sur la collerette.

Comment creuser un mur : guide étape par étape pour creuser un mur

Avant de commencer à percer un mur, il est important que vous puissiez prendre certaines précautions spécifiques. La première précaution consiste à vérifier que la paroi sur laquelle vous envisagez d’effectuer les travaux est en dehors d’un conduit ou d’un circuit. Autrement, les risques de vous brûler sont non négligeables.

Ensuite, veuillez choisir avec soin et précision le diamètre et la longueur de la couronne. La troisième étape consiste à nettoyer la couronne avec de l’eau et à graisser la partie de l’outil utilisée pour créer l’ouverture dans le mur et faciliter les travaux. Pour finir avec les précautions, prenez le soin de refroidir le moteur en nettoyant la carotteuse avec un jet d’air.

Trucs et astuces : comment rendre le carottage plus facile et plus efficace ?

Pour faciliter le carottage, prenez le soin d’employer une bonne foreuse à diamant. Cet outil permet de s’assurer que les ouvertures se fassent correctement. La couronne que vous employez doit aussi être en très bon état.