Comment choisir son bâton de marche nordique ?
Loisirs

Comment choisir son bâton de marche nordique ?

La marche nordique est un sport qui sollicite en majorité les muscles du marcheur. Pour réussir cette activité physique, le marcheur effectuera des mouvements du haut du corps grâce à l’utilisation d’un bâton. Ce dernier est non seulement différent des bâtons de ski, mais il est aussi spécifique à la pratique de la marche. Pour choisir ce type d’outil, il est évident qu’il faut prendre en compte certaines caractéristiques. Comment choisir son bâton de marche nordique ?

Choisir en fonction de la composition de la tige

Il faut noter que le carbone est une matière par excellence pour un bâton de marche nordique. Les tubes sont pour la plupart fabriqués en carbone à 100 % ou à partir d’un ensemble de différents matériaux. Dans ce dernier cas, il est recommandé de faire attention au choix de bâton qui présente moins de 50 % de fibre de carbone. Pour reconnaître un bâton en carbone, il faut alors se fier au prix, car c’est la seule matière qui coûte relativement cher.

Ensuite, il y a la fibre en verre qui est recommandé pour les marcheurs moins réguliers. En effet, la fibre de verre qui est parfois liée au carbone constitue une très bonne alternative en termes de prix. C’est une matière aussi légère que la tige en carbone. Toutefois, notez que c’est une matière moins résistante et c’est l’une des raisons pour lesquelles le bâton dont la fibre est en verre est déconseillé. Cependant, vous pouvez choisir un bâton fait à partir de deux éléments comme : le carbone et le verre. Ainsi, le premier apportera à la deuxième plus de solidité.

Enfin, il y a les tiges composées d’aluminium. Ce dernier élément n’absorbe pas suffisamment les vibrations et c’est l’une des raisons pour lesquelles cette matière n’est pas recommandée. De plus, cette absence d’absorption de vibration est à la base des blessures et des douleurs sur le long terme. Si vous êtes un débutant ou un novice dans le domaine et que vous voulez faire des économies sur votre premier achat, alors la tige en aluminium est conseillée. Mais, dans le cas contraire, il faut éviter au maximum cette matière.

Les poignées : un critère indispensable

Il est aussi important de prendre en compte les poignées de votre bâton lorsque vous voulez effectuer un achat. En effet, les poignées doivent permettre une bonne prise en main. Retenez qu’il existe des poignées en plastique sur les modèles bon marché. Ces derniers peuvent servir de façon occasionnelle. Pour être plus explicite, ce type de modèle n’est pas adapté pour les marches régulières. Leur utilisation peut devenir inconfortable au fil du temps. De même, les poignées en plastique n’absorbent pas la transpiration et deviennent très glissantes. Que faire dans cette situation ?

En alternative, vous pouvez opter pour une poignée en liège ou en mousse. Ces dernières sont plus agréables à tenir et elles assurent une meilleure évacuation de l’humidité. Toutefois, malgré ces avantages, ces poignées peuvent devenir très fragiles et sont donc sujettes à l’usure. Enfin, il y a les poignées qui allient les caractéristiques d’au moins deux matières et les poignées composées de gomme. Ces dernières sont à la fois confortables et très résistantes.

Prendre en compte les dragonnes

S’agissant des dragonnes, retenez que les choix sont moins cornéliens. Il existe plusieurs formes de dragonnes : les dragonnes simples et les dragonnes de type gantelet. Les premiers ne sont pas adaptés pour effectuer les randonnées. Par contre, les dragonnes de type gantelet sont nécessaires pour un bon relâchement de la main afin de bien guider le bâton.

Cependant, pour plus de confort choisissez des gantelets amovibles et ergonomiques. Ce type de gantelet permet au marcheur de vite se libérer des bâtons. Il est également conseillé de choisir des dragonnes avec des sangles qui sont réglables. Ainsi, les marcheurs pourront ajuster leurs gantelets en fonction de la période de l’année en occurrence en hiver. Enfin, si les marcheurs portent des gants par exemple, il est indispensable que leurs dragonnes soient toujours réglées de la meilleure des manières.

Faire un choix en fonction des brins

Pour pratiquer la marche nordique, il est impératif d’avoir une paire de bâtons. Vous aurez besoin de cet outil du début jusqu’à la fin de la marche. Le plus souvent, cette activité sportive peut être faite en montagne, en ville, en campagne, en forêt, etc. Ainsi, il est nécessaire de les choisir de façon à ce qu’ils accordent un bon soutient quelle que soit la surface arpentée. En effet, les bâtons jouent un rôle très important que cela soit pour maintenir un bon rythme ou pour augmenter la propulsion des marcheurs. Au vu de ces différentes raisons, il est conseillé de prendre en compte les monobrins lors de vos choix.

Les bâtons monobrins offrent plusieurs avantages pour les marcheurs. Ils permettent :

  • une absorption optimale des vibrations, ce qui est obligatoire en marche nordique
  • une protection convenablement des articulations
  • un bon amortissement des chocs répétés, à un rythme constant, à chaque sortie
  • un élan puissant et rectiligne que le marcheur recherche en marche nordique.

Retenez également que les monobrins offrent plus de sécurité et donc de solidité comparée aux bâtons multibrins.

Opter pour de meilleures pointes

Les pointes sont très importantes et représentent le point de contact entre le bâton et le sol. De plus, certains marcheurs considèrent que les pointes sont la partie la plus utilisée ou sollicitée lors d’une marche nordique. De ce fait, cette partie du bâton est celle qui s’use le plus rapidement possible. Par conséquent, il est recommandé de faire le choix d’une pointe en carbure de tungstène au lieu de choisir une pointe en acier. Il est vrai que la différence de prix se fait remarquer à l’achat, mais les pointes en tungstène sont beaucoup plus résistantes que celle en acier.

Si vous êtes débutant, notez qu’en marche nordique, il existe deux types de pointes. Vous retrouverez les pointes droites et celles courbées. Chacune d’elles a une utilisation précise. Ainsi, les premières sont utiles sur des terrains meubles et les deuxièmes sur des surfaces moins meubles.

Enfin, il est fortement conseillé de choisir des embouts amovibles pour des marches nordiques sur des surfaces dures (asphalte ou sentiers caillouteux) où il est difficile de planter le bâton. De plus, il faut noter que les embouts amovibles permettent de préserver vos pointes et évitent au bâton de faire trop de bruit au moment où les pointes touchent le sol.