Qui doit souscrire l’assurance habitation ?
Intérieur

Qui doit souscrire l’assurance habitation ?

L’assurance habitation permet d’être indemnisé par une compagnie d’assurance en cas de sinistre dans un logement. Elle comprend plusieurs formules possibles et concerne le locataire et le propriétaire. Nous allons voir si elle est obligatoire, qui doit la souscrire, et ce qu’elle garantit.

Le locataire

Le locataire a l’obligation d’assurer son logement, qu’il le loue vide ou meublé. Il doit souscrire une assurance habitation auprès d’une société d’assurance, d’un agent général d’assurance, d’un courtier ou d’une banque, et fournir une attestation au propriétaire bailleur lors de la remise des clés, et ensuite chaque année. L’assurance des risques locatifs couvre le logement et prend en charge les dommages tels que :
• Incendie
• Dégât des eaux
• Explosion
• Bris de glace
• Vol et vandalisme
• Catastrophe naturelle
Il est conseillé aux locataires de souscrire un contrat multirisque habitation, également appelé MRH, qui comprend l’assurance des risques locatifs, mais aussi la garantie responsabilité civile de l’assuré, qui permet d’indemniser les voisins et tiers en cas de dommages causés à leurs biens, et la couverture responsabilité civile « vie privée ».

Le propriétaire

Le propriétaire d’un lot dans une copropriété doit souscrire une assurance copropriétaire non occupant. L’obligation est limitée à la responsabilité civile du copropriétaire envers la copropriété, les voisins et tiers et les locataires éventuels. Dans les autres cas, par exemple pour un propriétaire non occupant d’une maison individuelle, la souscription d’une assurance par le propriétaire n’est pas obligatoire. Elle est toutefois vivement conseillée pour garantir les dommages matériels éventuels des biens et la responsabilité civile.

Conclusion

L’assurance habitation est obligatoire pour le locataire qui loue un logement vide ou meublé. Les garanties sont détaillées dans le contrat. La cotisation varie selon le lieu, la superficie du logement, la valeur des biens, et la compagnie d’assurance. Le propriétaire n’est obligé de souscrire une assurance que s’il est copropriétaire.